Samedi 16 juin 2018

19h : Jan Vanek

Autodidacte, guitariste de grand talent, compositeur interprète, poly-instrumentiste, Jan V. Vanek est un véritable jazzman globe-trotter. Guitariste et poly-instrumentiste autodidacte (saxophones, flûtes, batterie, piano, harpe chinoise, koto, percussions, esraj…), il fabrique lui-même certains des ses instruments. Jan Vanek nourrit sa musique de toutes sortes d’inspirations : rythmiques indiennes, souffle continu, techniques de guitare inventées… mais surtout d’une écoute intense du monde, de la nature (les mines, les grottes…) et de son univers intérieur.

 

 

 

 

20h30 : Ytré

Formation récente, le quartet Ytré aura marqué les esprits avec ses premiers concerts de 2017. Il faut dire que ses membres (Yardani Torres Maiani -  violon, Tchatcho Helmstetter -  violon, Railo Helmstetter - guitare, Engé Helmstetter - guitare) ne sont pas inconnus, entre pointures du jazz manouche, cador de la guitare jazz-fusion et virtuose du violon. Construit par petites touches autour de compositions originales puis arrangé collectivement, le répertoire d’Ytré recèle un imaginaire cohérent et puissant où les racines latines et classiques se marient harmonieusement avec la note bleue. Complices dans leur science de l’improvisation comme dans le foisonnement d’influences à l’œuvre dans leurs opus, ils jouent avec la jubilation de ceux qui se créent un monde et se jouent des clichés.  Aux antipodes d’une démarche usuelle de quartet jazz, ici chaque instrumentiste est à la fois rythmicien, coloriste, soliste... Ytré est insaisissable, libertaire il va sans dire. Leur musique est une gageure, elle réveille les vibrations ancestrales des musiques populaires, gitanes et jazzy, par la correspondance, la recréation...

 

 

 

22h : Gismo Graf et Ludovic Beier

Agé d’à peine 23 ans, Gismo Graf, l’étoile montante du jazz manouche, a pris sa place parmi les plus grands guitaristes mondiaux. 
Il doit l’envol de sa carrière tant à son génie musical qu’à son ardeur et à son travail acharné. Gismo Graf impressionne non seulement par son incroyable virtuosité, mais aussi par ses talents de compositeur. Gismo aime défier le genre manouche et combine ainsi à l’envi des musiques de jazz Sinti traditionnelles au rock, à la musique pop, au blues, voire même parfois à la musique classique. Gismo se produit avec son père et mentor Joschi Graf à la guitare rythmique, et Joel Locher à la contrebasse.

 

L'accordéoniste Ludovic Beier a déjà derrière lui une impressionnante carrière d'artiste de jazz. Reconnu dans le monde entier pour ses expériences scéniques et ses rencontres prestigieuses, il est aujourd'hui à la tête de deux groupes au sein desquels il propose un jazz accessible, métissé, à la fois ludique et intime. Riche de ses collaborations sur le continent américain, avec notamment James Carter, Anat Cohen et ses belles rencontres d'avec Toots Thielemans, Herbie Hancock ou encore Ivan Lins et Melody Gardot, il nous livre une musique chargée de sincérité, de vérité et de maîtrise. Il s’intéresse très tôt au swing et à la musique de Django. Il va surtout marquer le style avec sa collaboration avec Angelo Debarre, commencée en 2001.